Back to the top

BLOG-INDUSTRIEL

DESIGN INDUSTRIEL : LES 9 RÈGLES (À BRISER)

Plafond de 27 pieds. Mur de briques. Fenêtres (exagérément) démesurées. C’est bien l’image mentale qui s’impose quand tu lis « style industriel », pas vrai ? Un loft ultra spacieux dans un immeuble centenaire de Manhattan.

#1 BRISER LES RÈGLES

Sauf que t’as pas de Loft. Et certainement pas à Manhattan.

Pas grave. Un style déco, ça s’applique dans n’importe quel type d’espace. Aussi petit soit-il. Il suffit de respecter LA règle #1 en style industriel : briser les règles.

Parce que le style industriel est tout sauf conventionnel. Il est courageux. Contradictoire. Et (férocement) masculin. Les lignes sont franches. Les matériaux sont bruts. L’ambiance est affirmée.

Les mots clés du style industriel sont sans équivoque : résistant et fonctionnel. Que ce soit dans les matériaux utilisés, les tissus privilégiés et le choix du mobilier, le facteur de durabilité est toujours au premier plan. Le design devrait s’en faire ressentir et être terne. Mais non. L’ambiance créée par tous ces élément hurle toute sa personnalité.

Virilité. Bravoure. Détermination.

Pour bien saisir l’importance de chaque caractéristique du style industriel, un peu d’histoire s’impose (ce sera pas long, promis).

Alors, d’où provient le style industriel ? De l’industrialisation (duh). Au terme de la seconde guerre mondiale, l’industrialisation a tout simplement explosé … pour fortement ralentir 20 ans plus tard. De nombreuses usines et bâtiments industriels se sont retrouvés à l’abandon. Et des gourous de l’immobilier plus intelligents que les autres ont saisi l’occasion pour les transformer en loft.

Et puisqu’il aurait été bien trop coûteux de démolir les lieux pour reconstruire des immeubles neufs, on a décidé de conserver telle quelle la structure des bâtiments ainsi que ses matériaux. Et tant qu’à y être, on a même pensé à reconvertir le mobilier abandonné sur place.

Ça donne quoi ? Le style industriel.

Donc, je disais que la première règle est de briser les règles. Okay, et ça veut dire quoi ?

On met les murs à terre. On met en valeur ce que tous les autres veulent absolument cacher. On mélange des matières qui ne se mélangent pas. On ne met pas de couleur. On brise les matières. On intègre des matériaux extérieurs et on est totalement hors-la-loi dans le choix des accessoires, des luminaires et, surtout, des escaliers.

#2 RENTABILISER LE CONCEPT "OPEN SPACE"

Si t’es chanceux et que tu bénéficies d’un espace ouvert sur deux étages (ou trois), le choix s’impose : mezzanine. En acier. H beam. Avec du grillage. L’effet loft est assuré. En fait, c’est la définition même du loft.

Si tu fais partie des 99% du reste de la population, la manière la plus industrielle de créer un espace ouvert est de se débarrasser des murs et de les remplacer par d’énormes panneaux (aussi haut que la pièce le permet) de portes vitrées en métal, élément emblématique du style industriel.

L’idée est de rajouter du métal (toutes les excuses sont bonnes), de laisser respirer l’espace et de créer une illusion de grandeur. Tu seras toujours pas dans un loft de Manhattan mais pas loin.

#3 EXPOSER LES ÉLÉMENTS DE CONSTRUCTION

Le design intérieur traditionnel s’acharne à déployer des stratégies complexes pour cacher ces éléments. Le style industriel les place au premier plan. En pleine face.

Conduite de tuyaux. Armature de béton. Beam de soutien.

La technique est simple : tu ramènes en surface tous les éléments de construction qu’il est possible de déterrer. Et si tu peux pas, tu en inventes ! Sérieusement.

Non seulement on permet à ces éléments d’exister en les intégrant dans le design. Mais en plus, on les exagère pour en faire des accessoires décoratifs de premier choix.

#4 MIXER LES MATIÈRES ET CRÉER DES DÉTAILS CONTRASTANTS

En design industriel, l’eau et l’huile se mélangent. Absolument.

Acier. Béton. bois.

La chaleur de l’un adoucit la froideur de l’autre. Réunis, ils forment une pièce unique et (irrésistiblement) masculine.

Et tant qu’à jouer sur les matières, autant les utiliser à leur plein potentiel. Jusque dans les moindres détails. Par exemple, le visses et autres accessoires reliants.

Alors que le design traditionnel tente à tout prix de les camoufler, le design industriel le met en évidence. Ca te prend des petites visses plates pour ta table ? Mets des bolts. Tu veux une porte coulissante ? Sélectionne les plus grandes roues que tu peux trouver. Tu as dans l’idée d’intégrer du métal dans ton meuble de bois ? Vas-y all in et utilise du H Beam. Rouillé.

#5 ASSUMER FIÈREMENT LE MONOTONE

Un seul ton : celui des matériaux utilisés. Acier, béton, briques, bois, cuir. That’s it. L’idée est de laisser ces matériaux exprimer librement toute leur intensité, sans interférence extérieure.

Le gris et le noir sont des couleurs froides. Sauf que la texture agressive des matériaux donne une profondeur immédiate à l’espace. Ce qui se traduit par une certaine forme de chaleur. Puis il y a le bois. Qui réchauffe une pièce par sa seule présence. Enfin, pour diminuer l’effet uni-dimensionnel de la palette de couleurs, tu peux inclure des textures au décor ; fourrure, laine, cuir.

Et si tu insistes pour rajouter une couche de chaleur, utilise le vert.  Avec une plante. Unique contrainte : elle doit être (vraiment) très grande.

Le rouge pompier sali peut également être incorporé comme couleur accent. Ou du jaune orange chantier goudronné. Mais dans un seul accessoire. Pour qu’il saute aux yeux sans pour autant affecter l’effet du monotone.

Aucune autre couleur n’est tolérée dans un décor industriel. Point.

#6 INTÉGRER DES MATÉRIAUX D'EXTÉRIEUR

Ça c’est du design rebel. Voire (carrément) illégal. Emprunter des éléments de construction exclusivement réservés aux structures extérieures et les incorporer dans le décor. Juste de même.

Escaliers. Portes. Grillages.

On veut recréer l’ambiance usine avec des textures et un visuel qui rappelle immédiatement les bâtisses de l’ère industrielle.

#7 UTILISER SUBTILEMENT (OU PAS) LES ACCESSOIRES VINTAGE

C’est une forme de clin d’oeil à l’ère industrielle qui a directement inspiré ce design. L’idée est de récupérer de vieux objets significatifs et les injecter dans un nouvel environnement. Ils vont à la fois sortir du lot et complètement se fondre dans le décor.

Poulie. Casier. Switch.

#8 CRÉER L'EFFET WOW AVEC DES LUMINAIRES IMPOSANTS

Probablement la partie la plus significative du design industriel. Les luminaires. Ils font la différence entre un décor ordinairement intéressant et une ambiance (férocement) industrielle.

Pour obtenir l’effet voulu (wow), les luminaires doivent remplir l’un des critères suivants. Et si t’arrives à en combiner plusieurs à l’intérieur d’un seul luminaire, t’es officiellement en business.

Donc, les critères : 

+ avec ampoule apparente et encagée
+ à partir d’une bouteille d’alcool
+ exagérément grand
+ en provenance directe d’une usine désaffectée
+ incluant des accessoires mécaniques

#9 IMPRESSIONNER AVEC DES ESCALIERS FÉROCES

Qui a dit qu’une cage d’escalier devait être fermée ? Et … en tapis ??? Non non et non.

Que les choses soient bien claires : si t’es un gars (avec de l’attitude), que tu rénoves ton sous-sol pour le transformer en mancave, ça te prend un escalier féroce.

En acier. Ou en bois. Ou en béton. Pour autant que ce soit un matériaux brut.

Si c’est le seul élément de rénovation dans lequel tu dois investir, c’est définitivement celui-là.

LE DESIGN INDUSTRIEL : POUR TOUS LES ESPACES

Cuisine. Salon. Chambre à coucher. Bureau. Salle à dîner. Sous-sol. Restaurant. Tattoo Shop. Barber Shop. Motorcycle Shop. Le design industriel s’adapte à n’importe quel usage. Il suffit de respecter LA règle #1 en design industriel : briser les règles.

Alors, si tu avais à choisir un espace à rénover et transformer selon le design industriel, ce serait lequel ? Commence par l’identifier. Ensuite, passe en revue chacune de 9 règles. Et brise les toutes. L’une après l’autre.

Bonne réno !

Et si t’as besoin d’un coup de main, je suis ton homme (façon de parler).

NOUS RECONNAÎTRE

Entreprise en design intérieur spécialisée dans la transformation d’espaces masculins. Résidentiel et commercial. Partout au Québec.

NOUS CONTACTER

Isabelle Nélis
info@lashopalpha.ca
Partout au Québec
(438) 522-2063

© Copyright 2018

NOUS SUIVRE